Guest blogging: Ce que les Anglais pourraient apprendre des Roumains

comment 1
RÉFLEXIONS

Guest blogging: Ce que les Anglais pourraient apprendre des Roumains

Les Roumains pourraient apprendre de nombreuses choses des Anglais, les manières et la discrétion étant deux des aspects les plus importants peut-être. Toutefois, il y a également des choses en Roumanie dont les Britanniques pourraient s’en inspirer. Voici quelques pistes auxquelles j’ai pensé pendant mon séjour au Royaume-Uni que j’ai d’ailleurs beaucoup aimé. 

Promouvoir les marchés à l’air libre ! Les marchés où les fermiers / agriculteurs pourraient s’y rendre afin de vendre en direct aux consommateurs les produits de leurs jardins, des fruits et légumes authentiques qui sentent bon et frais. Afin de permettre aux gens de s’alimenter en faisant leurs courses ailleurs qu’au supermarché où l’on trouve dans la plupart des cas des produits industriels uniquement. Dans les supermarchés que je fréquentais à Manchester, je trouvais rarement des tomates, des concombres ou des poivrons qui sentent la nature. Les marchés de fruits et légumes m’ont énormément manqué !

Ils pourraient également prendre l’exemple sur les Roumains et offrir plus de fleurs. A l’occasion des anniversaires, des différents événements importants, et pas que. Je n’ai pas souvent vu de personnes offrir des fleurs et c’est bien dommage. Ce serait une bonne chose, sans pour autant tomber dans l’excès comme c’est parfois le cas en Roumanie. Surtout à l’école quand on offre des dizaines de bouquets de fleurs à la maitresse pour qu’elle traite bien les petits. 

Boire des tisanes de plantes et fleurs naturelles. Ils aiment bien le thé, de toutes manières et en consomment souvent. Surtout du thé noir classique ou du thé earl grey que certaines personnes (pas moi 🙂 ) aiment bien boire avec du lait. Ils pourraient également consommer plus fréquemment des tisanes de camomille ou tilleul. En Roumanie ces tisanes sont excellentes ! 

Sortir dans la rue et protester lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec les décisions du gouvernement. Si seulement ils avaient suivi le mouvement #REZIST (#RESIST) en Roumanie l’année dernière ! S’ils avaient manifesté contre le Brexit, l’issue n’aurait peut-être pas été la même ! La politique chez eux est moins corrompue et je doute qu’une manifestation dans la rue avec 600 000 participants aurait été ignorée. C’est juste une pensée. 

Ils pourraient également mettre plus en avant leurs recettes traditionnelles authentiques. Je connais le fameux English breakfast et les chaussons à la viande, mais c’est à peu près tout. Aujourd’hui j’associe la nourriture anglaise à la cuisine indienne qui d’ailleurs est très bonne !

La négociation n’est pas leur point fort non plus.

Ils pourraient également se concentrer plus sur la partie spirituelle des fêtes comme Noël ou Pâques. Et un petit peu moins sur le marketing réalisé autour de ces événements. 

Découvrir les « pufuleți » et le chocolat fait maison.

Renoncer aux écoles uniquement pour les filles ou pour les garçons. Personnellement je pense que les écoles mixtes ont leurs bénéfices aussi, mais vous pourrez ne pas partager mon avis. 

Baisser les frais universitaires de manière à ce que plus de monde ait accès à une éducation de qualité. 

Avoir des boutiques avec des horaires d’ouverture plus amples dans la journée. Je ne souhaite pas forcément que les magasins soient ouverts jusqu’à 22h comme en Roumanie (ce qui est une certaine forme d’abus à mon avis), mais une fermeture à 17h n’est pas le meilleur choix non plus. 

Encore une fois, je pense que nous, les Roumains, nous pourrions apprendre énormément de choses des Britanniques, mais j’ai préféré faire l’exercice inverse et voilà ce que ça a donné. Est-ce que vous avez eu des surprises ou bien il y a des choses que j’ai oubliées et que vous souhaiteriez ajouter à cette liste ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Affectueusement,

Ioana (Blog personnel en roumain : Back to Romania)

English // Română

Posted by

Une monographie moderne de la Roumanie avec des histoires, des paysages, des projets, des idées et des gens inspirants. Une plateforme d'échange qui permet de découvrir la Roumanie sous toutes ses facettes : belle, fascinante, accueillante, mais aussi peut-être superficielle, indifférente ou bien paradoxale.

1 Comment so far

  1. Pingback: Guest blogging: What could the Brits learn from the Romanians? - Lively Romania

Laisser un commentaire